Mirabelle Airsoft Index du Forum

Mirabelle Airsoft
Forum de l'association mosellane Mirabelle Airsoft.

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

-1 Tactiques et organisations >> la composition du groupe de combat airsoft

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Mirabelle Airsoft Index du Forum -> Section privée -> Informations relatives à la team "les hérissons" -> Open Bar
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
kerpen
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 05 Juin 2011
Messages: 64
Localisation: Fameck

MessagePosté le: Mer 11 Jan - 23:23 (2012)    Sujet du message: -1 Tactiques et organisations >> la composition du groupe de combat airsoft Répondre en citant

Les grosses OP et plus encore celles qui se veulent milsim et non les parties dominicales demandent des efforts tactiques afin de bien s'intégrer au jeu comme aux scénarii.
Nous avons d'un côté ceux qui vont charger à la hussard (ou à la gauloise), rafaler dans le tas et faire râler les orgas qui voulaient un style de jeu à SWAT où les gens font gaffe à la moindre brindille d'herbe qui pourrait camoufler un fil à piège... Soit, c'est une façon de jouer qui plaît à certains et pas à d'autres, mais devant la nécessité d'être introduit en tacticité et tout le toutim pour pouvoir rentrer à telle OP, des bases s'imposent.

On va commencer par la base, soit l'organisation du groupe de combat.
Sur Internet, vous retrouverez mille fois les mêmes schémas qui vous présentent toujours la même tactique, celle qui veut qu'un groupe soit organisé en 3 trinômes + 1chef de groupe. Commençons donc par cette organisation, pointons les avantages et inconvénients. Regardons déjà sur les tactiques dispo ici.

-1- Le déplacement

(A) Constitution et organisation du groupe de combat
Le groupe se compose de 3 trinômes + 1 chef de groupe. Chaque trinôme possède de même un sous-chef, ce qui demande tout de même 4 chefs soit 4 individus rompus aux méthodes et à l'organisation d'un groupe.



Ce schéma ne laisse aucune place à des éléments spéciaux comme le radio, médic ou relais orga que l'on trouve en airsoft. Soit ils apparaissent en plus et le schéma n'en tient pas compte, soit on les place dans un trinôme et le médic devient combattant alors que son poste requiert qu'ils soit suffisamment protégé du fait de son importance stratégique.

(a) Organisation en colonne
Il s'agit de la formation de marche en milieu hostile comme ami. Elle sert à se déplacer vite tout en restant tactique. Elle ne sert absolument pas à engager l'adversaire.



En prenant un espacement de 5m entre chaque élément, on aboutit à une profondeur de 40m entre le premier et le dernier, et 30m entre l'élément de tête et le chef de groupe. Chaque chef de groupe prenant la tête de son trinôme. Le chef de groupe se place entre le second et le troisième trinôme en milieu hostile, sinon prend la tête de file en terrain ami. Les secteurs de tirs sont multiples et permettent une vision à 360 degrés du terrain, idéal pour repérer un adversaire.

(b) Organisation en ligne
La formation en ligne permet d'engager l'adversaire car elle offre plus de puissance de feu que la colonne (les secteurs sont plus restreints donc plus concentrés, droit devant pour 8/10 et de 90 degrés pour les 2 ailiers). Ne permet que d'engager l'adversaire sur des positions connues.


En progression en ligne, le chef se place toujours entre le second et le troisième trinôme.

(B) Les secteurs de tirs
Le secteur de tirs est une partie du terrain à surveiller et contrôler visuellement (et à balayer par le tir le cas échéant où un élément hostile devant se trouver dans cette partie) pour un individu, il peut être propre à chacun comme partagé pour offrir plus de puissance de feu.

Dans le schéma en colonne, les secteurs sont alternés. L'homme de tête regarde alternativement au loin et devant ses pieds pour repérer les pièges. La puissance de feu est comme on le constate faible. C'est pourquoi la formation en colonne n'est qu'une formation de marche et non d'attaque.



Dans la formation en ligne, les joueurs ont le secteur de tir en avant sauf le chef de trinôme 1 et le joueur 3 groupe 3 qui regardent respectivement de 9h à 12h pour le premier et 12h à 3h pour le second. Les secteurs se superposent, la puissance de feu est donc augmentée.



(C) Le mouvement
Il est rappelé sur le net que le tir sans appui où les joueurs chargent tout en tirant sans appui statique n'est réservé qu'aux forces spéciales, et j'ajouterais aux tueurs de zombies. Car tout en progressant il faut pouvoir épauler, viser, tirer sans finir par terre les pieds dans une souche ou un caillou, tout en étant sous le feu adverse. C'est pourquoi pour progresser face à l'adversaire, on choisira de faire fonctionner les trinômes en entités individuelles plutôt que conserver le groupe de combat entier comme une seule et même entité comme c'est le cas pour le déplacement en colonne.

(a) En marche normale
Avant de faire mouvement, le chef de groupe va faire un DPIF (pour Direction, Point à atteindre, Itinéraire, Formation), dans lequel il va informations et instructions à ses chefs de trinômes. Chaque endroit où a eu lieu le DPIF est pris comme point de ralliement en cas de séparation.

(b) Par bond collectif
Pour traverser un terrain dangereux (une zone exposée susceptible d'être surveillée ou balayée par un champ de tir), la colonne est abandonnée pour la formation en ligne par bonds successifs des trinômes. Il s'agit alors de traverser en ligne le plus vite possible l'endroit dangereux tout en protégeant ses coéquipiers par un appui statique. Il s'agit aussi à ce moment là d'organiser un DPIF pour bien préparer ce bond.

Par exemple vous marchez le long d'une route, vous arrivez à un carrefour, si vous traversez en colonne le carrefour, vous serez vu à droite et à gauche par des observateurs et pris pour cible (et touchés le temps de réagir et de changer de formation). Le trinôme 1 se poste alors à l'angle du carrefour pour surveiller la droite, le 2 à l'angle gauche pour surveiller le côté gauche et le groupe 3 franchit d'un bond le carrefour puis prend position à l'angle droite pour surveiller droite et ainsi le groupe 1 peut lui aussi franchir le carrefour et se positionne à gauche pour surveiller gauche pour que le groupe 2 franchisse la zone dangereuse. Dans tous les cas, il y a eu un appui statique pour contrôler. Le passage a été rapide, quelques secondes, pas assez pour épauler, viser et toucher.



(c) Par bond sous le feu
En cas de prise a partie, il s’agit de réagir très rapidement, et de prendre le plus vite possible l’ascendant sur l’ennemi en retrouvant l’initiative.
Le but est ainsi de faire fonctionner les trinômes comme un roulement offensif ou de désengagement.


-- Le bond offensif
Il s'agit d'engager le combat avec l'adversaire et de progresser jusqu'à lui tout en le fixant. Il s'effectue en ligne, avec des appui-feu statiques :



Le groupe 1 entame la progression en premier (1) pour prendre position en appui-feu (2), puis ensuite le groupe 2 traverse le terrain (3) pour prendre position en appui-feu et le schéma se répète.

-- Le bond de désengagement
Pour les bonds de désengagement, il suffit d'inverser les flèches. Le groupe 1 fait appui-feu tandis que le groupe 2 recule d'un bond de 8 à 10m puis prend position aussi en appui-feu, ceci fait le groupe 1 recule aussi.

Illustration des bonds et du DPIF: mission= s'introduire dans le bâtiment adverse défendu par 2 éléments au premier étage



-2- L'arrêt

(A) Se poster
A l'ordre vocal ou signe, le joueur se poste, c'est-à- dire qu'il ne brise pas la formation mais va chercher un poste couvert derrière lequel il va se protéger tout en maintenant son secteur de tir vers la zone possiblement dangereuse. C'est à dire qu'au signal Postez-vous ! il ne se couchera pas dans l'herbe en quête du regard des copains derrière lui. A l'ordre En avant ! ou Reformez-vous !, l'élément reprend sa place dans la formation.

Eversmann, l'auteur du post, rappelle que se poster fait partie des 3 actes élémentaires du soldat/joueur qui sont:
- se déplacer
- se poster
- utiliser ses armes/répliques


(B) Tomber en garde
La manoeuvre tomber en garde consiste à se placer dans la direction de la zone dangereuse sur des positions protégées en formant un arc de cercle. La mise en garde peut être partielle (courte dans la durée) ou complète (établissement de trous de combat, aménagement du terrain).




Pour les groupes de combat ne disposant pas de 4 individus rompus à cet enseignement, ou bien aux groupes ayant des éléments spécialisés comme un médic, un VIP, un artilleur, un radio, on peut utiliser cette configuration du groupe de combat, qui élimine les trinômes pour former toujours 3 groupes, mais plus qu'avec 2 chefs. Le chef de groupe dirige à la fois le groupe entier et le groupe 1, le sous-chef le groupe 2. Le chef conserve avec lui le radio à partir duquel il donne et reçoit ses ordres et informations du GQG, et le groupe 2 comprendra le sous-chef qui le dirige et le médic qui, en cas de prise à partie, pourra soigner les membres du groupe 2 qui seront chargés de progresser sur l'adversaire tandis que le 1 réalise un appui statique. Si bien qu'aucun blessé ne pourra être abandonné car trop éloigné du médic, celui-ci accompagnant le groupe le plus en avant théoriquement.



_________________
Certains disent : "La violence ne résout rien"
Chuck Norris leur répond "C'est que t'as pas tapé assez fort"
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 11 Jan - 23:23 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
kerpen
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 05 Juin 2011
Messages: 64
Localisation: Fameck

MessagePosté le: Dim 11 Mar - 11:50 (2012)    Sujet du message: -1 Tactiques et organisations >> la composition du groupe de combat airsoft Répondre en citant

Copié-collé d'une page de site extraordinairement bien faite et explicite, ne pouvant faire mieux, j'ai préféré pomper temporairement le temps de le réécrire sans tomber sous le coup du plagiat >> page originale

>>>>>En attente de refonte de la page<<<<

Définition du PATRACDR.
C’est un ordre préparatoire, acronyme mnémotechnique (ensemble de lettre qui se lisent comme un mot pour permettre de se souvenir d’une séquence bien plus longue).

Ordre préparatoire d’origine militaire qui peut être utilisé pour manager une équipe sur le terrain (personnels, matériels, logistiques …).

P = personnel (qui va réaliser la mission, avec quel véhicule, combien de personne …)
A = armement (armes, moyens collectifs, véhicules)
T = tenue (équipement individuel et collectif du personnel, tenue légère, tenue complète avec sécurité …)
R = radio (moyen de communication et vérification de leur état d’usage …)
A = alimentation (gestion ou autonomie en eau et en nourriture)
C = commandement (structure hiérarchique du groupe et fonction de chacun)
D = déroulement prévu (nature de la mission, objectifs finaux et intermédiaires, durée prévue)
R = rendez vous (heure et lieu du rendez vous final)

Le patracdr du chef
Nombreux sont les chefs qui ont étudiés le
PATRACDR en cours et qui l’ont oublié comme une bien belle théorie en arrivant sur le terrain.

L’ordre préparatoire ne s’applique pas simplement à celui qui le reçoit mais également à celui qui le donne. On dit souvent d’un chef qu’il est bon quand il pense à tout, à tout prévu et sait réagir correctement sans partir dans tout les sens le moment venu.

Pour cela il a des outils à sa disposition et un PATRACDR bien conçu est un patracdr qui aidera le chef à articuler son dispositif, qu’il soit militaire, de secours ou logistique pour le déploiement de son équipe sur le terrain. Tout simplement parce qu’un ordre préparatoire qui a été préparé permet n’ont pas d’atteindre son objectif mais de mettre de son côté toutes les chances de l’atteindre en éliminant une majorité de piège que l’on peut éviter avec une petite préparation.

C’est comme pour les anti-sèches. Quand on est sur le terrain, on est bien souvent seul face à ses responsabilités et aux éléments. Il n’y a pas de honte à écrire son patracdr et à sortir son petit carnet comme un commandant de bord sort sa check list avant le décollage

Un bon PATRACDR est un patracdr écrit!

Le patracdr de l’équipe
On l’a vu plus haut, le PATRACDR est un acronyme mnémotechnique dont l’objectif est double: « être donné » et « être reçu ».

Si c’est un ordre préparatoire qui est donné par un chef. Il doit être reçu par une équipe.

Le patracdr se décompose en deux grandes parties :

PATR
ACDR
Issu du domaine militaire, il devait permettre un déplacement de troupe sur le terrain.
Sous entendu, le déplacement en milieu hostile, d’un grand nombre de personne ayant chacun son équipement personnel ainsi que l’équipement commun au groupe dans le but que l’ensemble soit cohérent, discret et opérationnel dès son arrivée au point final.

Les objectifs d’aujourd’hui transposée à une équipe civile sont légèrement différent mais reste valable.
Si le chef est clair, l’opération se fera dans de bonnes conditions et les équipiers seront en mesure d’accomplir sereinement leurs tâches avec le matériel nécessaire …

Le patracdr doit donc se composer d’éléments simples et sans ambiguïté, et correspondre si possible à des actions réflexes que chaque membre individuellement connait ou aura eu l’occasion de pratiquer en dehors de la mission du moment, dans le but de parer à toutes éventuelles désorganisations liée à la panique ou au manque de pratique.

La partie PATR (Personnel, Armement, Tenue, Radio) est composée d’élément du quotidien.
L’équipe est constituée d’un chef et de ses équipiers (habituels ou non) ayant chacun un rôle à jouer ou une place définie.
L’armement ou équipement personnel de chacun est connu et doit être en état de marche, si ce n’est pas le cas, c’est le moment d’intervenir dans ce temps qui est la préparation
La tenue est celle de l’équipe (uniforme, tenue de travail, tenue de sport, tenue de soirée …)
La radio n’est rien d’autre que le moyen de communication au sein du groupe et entre les groupes ou l’échelon supérieur.

Tout ceci n’est pas nouveau et chaque équipe constituée connait le rôle et les obligations de chacun.

La partie ACDR (Alimentation, Commandement, Déroulement, Rendez-vous) est spécifique à la mission.
Pour un déplacement court on pourra se passer d’un point de ravitaillement ou d’une cantine ambulante, mais dans le cadre d’un déplacement de groupe sur une période plus longue il vaut mieux ne pas oublier chaque point repas du petit déj au souper en passant par les collations en fonction de la météo ou de la charge de travail du groupe.

Cette seconde partie est primordiale et doit être connue de tous.

Dit papa, j’ai faim … dit papa, j’ai soif … dit papa, quand est ce qu’on arrive ?
La désorganisation, l’énervement, les débordements sont souvent du à un PATRACDR non compris ou non retenu.

Toute personne est soumise à sa propre pyramide de Maslow avant d’appartenir à un groupe.
Les besoins alimentaires individuels et ou la notion d’heure d’arrivée primes sur l’organisation du groupe.

Une personne qui sait quand elle mangera et quand elle arrivera fera plus facilement face à des imprévus et à un raisonnement d’équipes qu’un mouton qui suit bêtement le troupeau.

Un bon PATRACDR est un patracdr compris!
Un équipier doit être en mesure d’identifier chacun des points du PATRACDR et de s’y référer de mémoire dès qu’il a un doute sur le déroulement de sa mission. Il faut pour cela qu’il est connaissance du PATRACDR et de son contenu (la partie qui lui revient au moins).

Le patracdr, ordre préparatoire
Le patracdr est un ordre préparatoire qui prépare un ensemble à se déplacer avec ses éléments humains et matériels en conservant sa capacité opérationnel du départ à l’arrivée afin de permettre son déploiement dans les meilleurs délais et ce quelques soit les conditions.

Bien souvent bâclé par celui qui le donne, à peine compris de ceux qui le recoivent le PATRACDR est bien vite oublié pour finir au fond d’un tiroir ou d’une mémoire comme étant un bon vieil acronyme mnémotechnique théorique.

Pourtant si il était respecté, bon nombre de chef d’équipe pourrait détecter l’élément perturbateur qui pourrait bien venir à bout de son dispositif.

Une équipe et ses membres sont toujours près c’est bien connu et le patracdr n’est la que pour s’en assurer. Donc comme la check list on finir toujours par dire ok … ok … ok … ok, c’est évident que tout était bon, on se demande pourquoi on a encore perdu notre temps avec ça.
Le patracdr comme ordre préparatoire ne vaut que si il est bien conduit et mène à un temps de réparation. Dans le cas improbable d’une anomalie, si le patracdr permet de la détecter, il doit aussi permettre d’en tenir compte afin de planifier une réparation adaptée à l’anomalie.

Le patracdr comme ordre préparatoire ne vaut que si il est bien conduit

Le patracdr, ordre final!
Le PATRACDR n’est pas une fin en lui même. Il n’est qu’un ordre préparatoire qui permet de définir et de faire connaitre les axes majeurs d’une mission. Il pourra être revu en cours de mission en cas d’imprévu, de changement de dernières minutes ou plus simplement en cas de changement d’objectif.

Il devra être reconduit à chaque pause ou au moment de déstructuration de l’équipe. (séparation au moment d’un repas, incident sur la route, nuitée pour les voyages sur plusieurs jours …)
_________________
Certains disent : "La violence ne résout rien"
Chuck Norris leur répond "C'est que t'as pas tapé assez fort"
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 22:35 (2017)    Sujet du message: -1 Tactiques et organisations >> la composition du groupe de combat airsoft

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Mirabelle Airsoft Index du Forum -> Section privée -> Informations relatives à la team "les hérissons" -> Open Bar Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com