Mirabelle Airsoft Index du Forum

Mirabelle Airsoft
Forum de l'association mosellane Mirabelle Airsoft.

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

-2 Ouvrages défensifs >> la tranchée

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Mirabelle Airsoft Index du Forum -> Forum publique -> Espace tactique -> Les ouvrages défensifs
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
kerpen
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 05 Juin 2011
Messages: 64
Localisation: Fameck

MessagePosté le: Jeu 5 Jan - 01:37 (2012)    Sujet du message: -2 Ouvrages défensifs >> la tranchée Répondre en citant

La tranchée est sans conteste l'ouvrage le plus connu et qui vient immédiatement à l'esprit quand on parle protection et fortification.
Ouvrage très simple à réaliser (il suffit que quelques "volontaires désignés" et d'une pelle et vous obtiendrez la tranchée voulue).
Ouvrage également le plus économique en termes financiers car elle ne nécessite aucun frais important (à part une pelle, militaire ou non, qui coûtera jamais plus de 15 euros).
En revanche, cette structure est la moins économique en terme de temps. Car sur une Op même de 24h, vous ne pourrez jamais construire une tranchée suffisamment efficace pour être dans un rapport bénéfices/prix acceptable. En effet, le temps passé à la creuser est du temps à jouer en moins et rien ne permet déjà d'affirmer qu'elle sera finie pour profiter à l'OP en elle même (ce serait bête de la finir à 30min de la fin...).

Comme tous les ouvrages défensifs, elle a 2 rôles:
- un rôle passif, dissuader votre adversaire d'attaquer à cet endroit
- un rôle actif, briser une attaque ennemie ou au minimum le retarder pour laisser suffisamment de temps à l'arrière pour s'organiser et contre-attaquer pour repousser l'adversaire

Une tranchée a un rôle passif assez important. En premier elle est un indicateur du moral de la troupe défensive et semble indiquer une valeur haute. Elle permet aussi d'indiquer le niveau de professionnalisme et d'expérience du groupe. Elle fera également réfléchir votre adversaire dans le sens où il se posera la question si il est avantageux pour lui d'attaquer ce point-ci, perdre beaucoup de joueurs et finalement peut être devoir annuler celle-ci en pleine action car ayant subi trop de pertes ? Surtout que la conquête d'un ouvrage demande l'occupation de celui-ci si on ne veut pas que l'adversaire se le ré-approprie sitôt le nouvel occupant parti, et donc signifie devoir laisser des joueurs qui manqueront à l'attaque. Ou bien prendre le risque qu'au retour l'ouvrage soit réoccupé et que vous soyez poursuivi derrière et stoppé devant par vos adversaires. Un bon chef se posera ces questions, cela vaut-il le coup ?

Le rôle actif est toujours le même: briser une attaque ou la ralentir au maximum. Votre adversaire ne s'est pas posé toutes les questions énumérées ci dessus ? Il ne voit que le bénéfice et la satisfaction personnelle qu'l pourrait tirer de la prise de votre ouvrage sans se poser la question de son avantage tactique ? Il enverra donc ses troupes à l'assaut... Avec une bonne défense il sera possible de repousser une petite attaque, en laissant un goût amer à votre adversaire, et dans le cas d'une grosse attaque, les défenseurs devront choisir d'être outés sur place plutôt que le laisser sans coup férir et donner du temps aux autres pour se mobiliser.

La tranchée apparaît donc comme un moyen économique de se défendre à condition de connaître cet art qu'est le creusement de tranchée:
- une tranchée en forêt. Utilisez un Caterpillar, car à la main la mission est impossible. En effet le réseau de racines des arbres donne au sol l'aspect d'un béton armé, impossible de donner un coup de pelle sans tomber sur une racine qu'il faudra trancher, c'est possible mais irréaliste dans le cas d'une Op de 24h. On préférera donc un coin assez peu arboré comme une clairière, ou bien un coin où les arbres ont été déraciné. Les qualités des arbres prennent aussi leur importance, un arbre gros et centenaire aura un réseau extrêmement important de racine, contrairement à l'arbrisseau qui n'aura pas eu le même laps de temps pour s'enraciner.
- la configuration géométrique a son importance. Une tranchée rectiligne de 20m de long sur laquelle il aura fallu 30 solides gaillards en 20h de temps est non seulement inutilisable mais dangereux. En effet, sur ce type d'ouvrage, le défenseur ne peut faire feu que dans 2 directions (devant et derrière) et jamais sur les côtés. Il suffit à l'adversaire d'attaquer sur le flanc et comme la tranchée est droite, avec un tir en enfilade, un seul mitrailleur peut éliminer tous les défenseurs.


Vous devez adopter une configuration qui permet le tir dans toutes les directions. Encore une fois la figure du chevron est la meilleure.

Ici la tranchée est constituée de 2 chevrons qui communiquent ensemble mais il est également possible de ne pas les relier.


Les lignes brisées empêchent le tir en enfilade et permettent de tirer aussi bien devant et derrière que sur chaque côté. Il suffit de poster un joueur dans chaque segment pour avoir un champ de tir en globalité de 360 degrés. Qui plus est chaque segment est ainsi inter-connecté à ses voisins, le segment de droite ne pourra pas être investi tant que son voisin de gauche continuera de combattre et empêchera tout adversaire de pénétrer dedans, de même qu'avec 2 tranchées tirant dans la même direction, il est possible avec un joueur out de pouvoir continuer à se défendre. La défense ne sera plus assurée qu'à moitié mais toujours assurée. Les lignes brisées empêchent enfin les dégâts des grenades, qui seront très certainement appréciées par vos attaquants pour venir à bout d'une défense féroce. Dans le type d'ouvrage dessiné ci dessus, il est possible d'y placer 6 joueurs, 4 défenseurs à l'intérieur chacun surveillant une direction et 2 autres qui feront office soit de patrouille, radio, médic, sentinelle postée en avant. Un réseau assez épais de barbelés tout autour compliquera la tâche des attaquants.

L'entrée de l'ouvrage est côté arrière (vers votre camp) là où aussi les 4 segments permettent de faire feu sur un même point. Les barbelés sont toujours à même distance de la tranchée, si bien qu'aucun n'est plus ou moins exposé et que sur telle section du réseau les billes sont plus dispersées du fait de l'éloignement facilitant une équipe chargée de les sectionner.

Contrairement aux surélévations en chevrons, la tranchée, si elle est occupée par l'adversaire peut se retourner contre vous. Si elle a été le pire cauchemar de vos ennemis, elle peut le devenir par la suite le vôtre ! C'est pourquoi vous veillerez toujours à lui procurer suffisamment de ressources en termes de munitions, défenseurs, informations (pour que lesdits défenseurs sachent de quel côté viendra l'attaque et s'y préparer au mieux) ainsi qu'un groupe de réserve pouvant le dégager par une contre-attaque en cas de difficultés.

Les ennemis de la tranchée sont:
- les grenades. Simple et efficace, une grenade permet de balayer tous les défenseurs dans un même segment. On évitera donc les concentrations de joueurs dans un même segment parce que les billes dispersent plus quand on est dans le segment derrière ou parce que je ne le vois pas bien d'où je suis. Non, chacun reste dans son segment assigné et si il n'est pas à portée il s'abstient de s'approcher, ça fera toujours ça de munitions économisées d'autant plus qu'on ne sait pas si il s'agit d'une stratégie de l'adversaire pour faire baisser le stock de billes.
- la pluie. L'eau transformera le sol de votre tranchée en cloaque gluant et glissant. Vous pourrez remédier à cela en installant un plancher fait de branches d'arbres.
- le manque de munitions. Il faut bien se dire qu'un ouvrage défensif est là pour défendre et donc qu'il va dépenser sans compter pour mener à bien sa mission. Si chaque joueur reçoit la même dotation qu'un attaquant, le premier sera défavorisé dans le sens où il va tirer dans le tas en rafale pour faire mouche tandis que le second tirera en semi en appui-feu tandis que d'autres se chargeront d'outer en assaut. Il arrivera bien à un moment où l'attaquant aura plus de munitions que le défenseurs et l'ouvrage devra être abandonné.
- le manque d'informations. A tout moment vous devez savoir si votre adversaire a pénétré dans une zone par des sentinelles, des tireurs embusqué faisant le guet, etc. et ces informations vont vous permettre d'identifier si il s'agit d'une diversion ou d'un assaut principal et d'ensuite décider où vous enverrez vos renforts. De même que les défenseurs apprécieront de savoir de quel côté viendra l'adversaire et s'y préparer par exemple en attribuant à chacun en fonction de ses capacités (réplique, billes) une zone dans laquelle il devra faire feu exclusivement pour éviter les doublons.
- une mauvaise conception. D'une mauvaise conception, on peut aboutir à un ouvrage soit non fini et inutilisable soit un ouvrage fini mais là aussi inutilisable. L'ouvrage doit pouvoir faire feu dans toutes les directions avec son entrée orientée côté camp pour éviter que d'un tube par surprise avant les attaquants pénètrent dans le périmètre. Pour finir votre ouvrage, il faut aller vite. Pour aller vite, il faut s'organiser. Pour votre tranchée, faites la à 50% creusée et 50% surélevée, vous gagnerez donc 50% de matériaux en moins à évacuer soit quand même une sacré économie de temps. Percez la de meurtrières pour ne pas devoir tirer par dessus le parapet et donc exposer entièrement votre tête et une partie du torse et de la réplique. Non seulement ça évitera les tirs douloureux à la tête mais permettra aussi d'être mieux abrité et donc votre espérance de vie et le succès de la défense par conséquent augmentés.

- le sniper. Le tireur embusqué peut, si la tranchée est mal conçue, outer facilement 2 ou 3 défenseurs en tirant dans l'axe de la tranchée sur son occupant. Pour cela, il suffira aux pointes de surélever un peu plus le parapet et le parados pour que le tireur ait un champ de tir plus rétréci. Ou bien par manque de matériaux, vous pouvez poser un toit dans les angles où les joueurs pourront s'abriter du Soleil et qui empêchera au sniper d'avoir un bon angle de tir en raccourcissant artificiellement la longueur de la tranchée.


Une tranchée sans surélévation dans les angles. Le tireur peut faire mouche en abaissant son angle de tir.

Une tranchée avec surélévation dans les angles. Le sniper est obligé d'élever son angle de tir. Le corps est déjà moins exposé.

Une tranchée avec plafond dans les angles. Le sniper doit encore une fois élever son angle de tir. Le parapet a été légèrement augmenté histoire qu'une personne puisse circuler en dessous du plafond. Là encore le corps est moins exposé.
_________________
Certains disent : "La violence ne résout rien"
Chuck Norris leur répond "C'est que t'as pas tapé assez fort"
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 5 Jan - 01:37 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Mirabelle Airsoft Index du Forum -> Forum publique -> Espace tactique -> Les ouvrages défensifs Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com